Notre concept

La cuisine fait partie intégrante de la culture sénégalaise. C’est pour cela qu’elle constitue une référence en Afrique de l’ouest avec de nombreux articles et ouvrages la concernant.

Le « Tieb bou djene » est l’emblème culinaire du Sénégal. C’est un plat à base de riz à la sauce tomate, le « Tieb bou khonkh » (riz rouge), de Mérou bronzé (Thioff), et de légumes divers et variés : carotte, choux blancs, oignons… On peut également préparer ce plat sans sauce tomate : le « Tieb bou weikh » (riz blanc, à ne pas confondre avec riz nature). Ce qui fait le charme de ces plats, ce sont surtout les produits typiques du pays tels que le Yet, (mollusque séché), l’Ignam, (plus couramment appelé Manioc), le Roff, (oignons, lauriers, ail pilés qui sert de garniture) le Nettetou (condiment composé de graines du Parkia biglobosa) etc…

En plus d’être riche et variée, la cuisine sénégalaise s’est aussi inspirée de la gastronomie de nombreux autres pays issus de l’Occident, d’Afrique du Nord ou du Portugal. Le bœuf étant assez coûteux, les plats sénégalais, principalement à base de riz (tieb), sont généralement accompagnés de poisson (Jen), de viande de mouton, ou de poulet (Guinar). Les ingrédients utilisés restent en majorité assez connus du public.

Voyager au Sénégal est aussi l’occasion d’enrichir ses connaissances culinaires. Un invité est toujours le bienvenu dans la cuisine sénégalaise pour y être initié. Il suffit simplement d’entrer dans la cuisine et de proposer son aide, une démarche très appréciée des maitresses de maisons !

Quand les célébrités se mettent à la cuisine sénégalaise…

Dans le livre « Sénégal : La cuisine de ma mère », Youssou N’Dour revient sur les saveurs, le rythme et les valeurs de son enfance passée au Sénégal. « L’ambiance du marché, les odeurs, les belles femmes : tout me plaisait. » écrit-il. Du Tieb bou djene, au Mafé, en passant par le mulet farci à la Saint-Louisienne, sa mère livre tout un tas de recettes qui mettent en éveil les papilles des lecteurs. Une invitation au régal !

D’autres, comme la journaliste gastronomique, Coumba Diop, ou l’écrivain Joséphine N’Diaye Haas, ont également repris de délicieuses recettes sénégalaises dans leurs ouvrages Cuisine du Sénégal, (Coumba Diop et Philippe Vaurès) et Cuisine Sénégalaise (Joséphine N’Diaye-Haas). « II a fallu tester toutes les recettes, les temps de cuisson pour que tout le monde puisse y arriver ! Car chez nous, on cuisine au feeling… », a confié Joséphine N’Diaye aux Éditions L’Harmattan.